/d4baae04128b8f1e2747d759ca7a02986e9ca059/assets fr
Coton
intro

LE COTON : UN PRODUIT NATUREL HORS DU COMMUN

Le coton, sans doute la plus appréciée des fibres naturelles, a vraiment de quoi nous plaire. Ses propriétés exceptionnelles étaient d'ailleurs déjà connues il y a des milliers d'années. D'une grande douceur sur la peau, il se distingue également par son excellente robustesse.

D'où vient le coton qui nous habille ?

La fibre de coton est issue des filaments présents sur les grains du cotonnier, une plante de la famille des malvacées. On le cultive aujourd'hui surtout en Chine, en Inde, au Pakistan et aux États-Unis. Après la récolte, qui se fait soit à la main, soit à l'aide d'énormes machines, le coton est séché et débarrassé des composantes superflues. 100 kg de coton brut fournissent environ 35 kg de fibres de coton pur. Celles-ci sont triées en fonction de la qualité, démêlées, peignées et pressées en bandes par des machines appelées cardeuses. Ces cardes sont transformées par des métiers à filer en fins fils à partir desquels vont pouvoir être tissés divers tissus.

Tissus de coton : du denim au piqué

Denim : le jean haut de gamme

Le denim se compose de fibres de coton au tissage extra dense. Le jean est extrêmement robuste et protège très bien la peau des UV. Voir les jeans

Classique : le tricot de coton

Les T-shirts sont fréquemment réalisés en jersey de coton, également appelé tricot car le fil de coton est tricoté, ce qui donne des tissus extensibles alors que le coton en lui-même est indéformable. Voir les T-shirts

Le sweat, synonyme de confort

Initialement destiné à la confection de survêtements, le sweat est utilisé aujourd'hui également pour des blazers ou des robes. Il possède côté peau une structure souple et chaude qu'il doit à ses boucles coupées et grattées. Voir les survêtements

La dentelle : élégance et féminité

Élément décoratif apprécié de longue date, la dentelle se compose elle aussi généralement de coton. La dentelle ajourée ou le tulle ornent, par exemple, les dessous, le linge de nuit et les tenues élégantes.
Voir les chemisiers ornés de dentelle

Un grand classique : le coton piqué

Ce tissu double, parcouru de reliefs et de creux, donne aux polos leur aspect typique. Voir les polos

^^

Le coton peut revêtir de multiples facettes et la fibre naturelle servir de base à des tissus extrêmement variés. Si le pur coton est apprécié pour ses qualités naturelles, les tissus mélangés sont, eux aussi, très prisés. L'association à des fibres synthétiques confère par exemple au tissu plus d'élasticité ou de brillant.

Propriétés du coton

Une fibre naturelle absorbante

La fibre de coton est capable d'absorber environ 2/3 de son poids en eau. Un vêtement en coton est donc très absorbant mais met du temps à sécher.

Doux sur la peau et anallergique

La fibre de coton représente le meilleur choix pour les personnes à la peau fragile, ce qui constitue un avantage considérable.

Naturellement respirant, le confort est total

Le coton est une matière respirante. Il laisse la chaleur corporelle excédentaire s'échapper sous la forme de vapeur d'eau et l'empêche de s'accumuler entre le vêtement et la peau.

Le coton, une matière à longue durée de vie

En plus de leur grande souplesse, les tissus en coton naturel résistent très bien à la déchirure et sont particulièrement solides. Un vêtement en coton est parfaitement adapté à un usage quotidien intensif.

Le coton a quand même un petit point faible

Composé de cellulose naturelle, il est sensible aux micro-organismes et peut éventuellement commencer à moisir s'il reste longtemps humide.

Issue des filaments des grains du cotonnier, la fibre de coton possède une structure moléculaire particulière, composée à environ 90 % de cellulose. C'est à cette structure que le coton doit sa souplesse, sa stabilité, sa faculté d'absorption et sa facilité d'entretien.

Le bon entretien

Ne pas laver le coton de couleur trop chaud

Le blanc peut être bouilli et lavé à 95 °C. Mais pour préserver l'éclat et la beauté des cotons de couleur, la règle est : 60 °C pour les couleurs claires et 40 °C maximum pour les coloris foncés.

Repasser humide de préférence

Le coton a tendance à se froisser. Pour le débarrasser des faux plis, le repasser à une température élevée d'environ 200 °C en l'humectant légèrement pour faciliter le repassage.

Sèche-linge possible

Un vêtement en coton peut normalement aller au sèche-linge, mais peut alors légèrement se resserrer. L'air chaud peut faire fondre les motifs imprimés synthétiques. Il faut donc toujours respecter les consignes d'entretien.

Vêtements en coton haut de gamme : nettoyage chimique

Un nettoyage professionnel à l'aide de solvants est généralement conseillé pour les vêtements fragiles, par exemple ceux garnis de perles ou autres ornements. En règle générale, ce type de nettoyage ne pose aucun problème dans le cas du coton.

Jamais de rangement humide

Laisser un vêtement en coton longtemps humide, c'est s'exposer à une mauvaise surprise, à savoir l'apparition de moisissure. Par conséquent, toujours bien sécher le coton.

Le coton est facile d'entretien et supporte des températures de lavage élevées. Seules les couleurs risquent de se délaver rapidement si les règles ne sont pas respectées. Peu élastique, le pur coton a tendance à se froisser, contrairement au coton mélangé.