/d4baae04128b8f1e2747d759ca7a02986e9ca059/assets fr
Laine
La laine : douceur et moelleux face au froid

La laine : douceur et moelleux face au froid

La laine protège les animaux du froid et du vent et nos lointains ancêtres appréciaient déjà ses qualités pour se vêtir. Moyennant un entretien légèrement plus contraignant que d'autres matières, les vêtements en laine sont, à juste titre, très demandés en hiver. Non seulement elle donne bien chaud en dépit de son poids réduit, mais en plus, elle possède une souplesse et un moelleux incomparables.

D'où vient la laine ?

La laine est une fibre naturelle respectueuse de la vie des animaux. La laine vierge est obtenue en tondant vivants des moutons, des chèvres, des bovins, des lapins ou des chameaux. Avec certaines races de moutons, on procède par peignage ou épilation. Après la tonte, les fibres sont triées par qualité, soigneusement lavées, dégraissées et séchées. Selon les propriétés désirées, elles suivent ensuite différentes étapes de transformation, sont teintées, blanchies, peignées, foulées pour obtenir le fil de laine définitif.

Des laines bien douces pour votre bien-être

Mérinos, la laine qui ne gratte pas

La toison du mérinos, un mouton de Nouvelle-Zélande, est plus fine que celle de nombreuses de nos races. Ses fibres sont frisées. De ce fait, les fins tricots de laine mérinos sont agréablement légers, souples et ne grattent pas.
Voir les produits en mérinos

Angora : une laine duveteuse et bien chaude

La laine angora ne vient pas du mouton, mais du lapin éponyme. Douce et moelleuse, elle se distingue par sa grande souplesse mais a tendance à s'emmêler plus rapidement.

Alpaga : pour les allergiques à la laine

Les fines fibres de cette laine sont fournies par l'alpaga, un camélidé sans bosse que l'on élève principalement pour la production de laine. Étant donné qu'il contient peu de suint, l'alpaga convient aux personnes allergiques à la laine.

Cachemire, une fibre hors du commun

Incomparablement doux, fin et brillant, le cachemire figure parmi les laines les plus précieuses et les plus chères au monde. Elle n'est pas récoltée en tondant les chèvres du même nom, mais à l'aide d'un peigne.
Voir les vêtements en cachemire

Les laines mélangées, des propriétés améliorées

Les différentes sortes de laines sont plus ou moins fragiles et peuvent éventuellement se détériorer. C'est pourquoi on a fréquemment recours à des laines mélangées, qui améliorent l'extensibilité et la solidité du tissu.

Nature oblige, il y a laine et laine. Et bien sûr, les propriétés de la matière obtenue dépendent très fortement de l'animal producteur. Mérinos, angora, cachemire sont des sortes bien connues, mais à quels animaux correspondent-elles et quelles sont leurs propriétés ?

Propriétés de la laine

Une fibre naturelle poids plume

Les fibres de laine ont une structure ondulée qui donne des fils souples, renfermant beaucoup d'air, jusqu'à 85 %, ce qui explique leur agréable légèreté par rapport à leur volume.

Un parfait réservoir de chaleur

Si les vêtements en laine se portent par temps froid, ce n'est pas sans raison. En effet, la fibre de laine empêche efficacement le refroidissement : grâce à l'important volume d'air emprisonné, elle emmagasine la chaleur corporelle et donne bien chaud lorsque le thermomètre est au plus bas.
Cardigans

Pas de mauvaises surprises

Tout le monde connaît le petit crépitement et les cheveux qui se dressent sur la tête lorsqu'on enlève un pull, aussi beau soit-il. Avec la laine, aucun risque, car elle est naturellement antistatique.
Pulls en tricot

La laine, un confort inégalable

La fibre de laine refoule l'eau mais laisse passer la vapeur d'eau. Elle est capable d'absorber un tiers de son volume en humidité ambiante sans pour autant paraître désagréablement trempée au toucher.

Un atout de taille : l'effet autonettoyant

La laine repousse les salissures et l'eau, ce qui la protège des taches. De plus, elle est capable d'absorber ou de neutraliser un grand nombre de produits chimiques et se charge peu en odeurs désagréables.

La laine est bien plus qu'une matière idéale par temps froid et possède de nombreuses autres caractéristiques remarquables qui ont de quoi surprendre ceux qui la croient « seulement » douce et chaude. Elle est, par exemple, capable de repousser les salissures et l'eau, elle laisse la peau respirer et est antistatique.

Le bon entretien

Prévenir le boulochage et le feutrage

Les fibres de laine feutrent rapidement et des petits nœuds peuvent se former à leur surface. Ce boulochage peut en grande partie être évité en traitant le vêtement avec soin et, le cas échéant, il est possible de recourir à des peignes ou des rasoirs spéciaux.

Ne pas laver trop chaud

La laine doit être lavée avec le programme laine ou lavage délicat à 30 °C maximum. Une faible vitesse d'essorage évitera de l'agresser inutilement. Il vaut mieux ne remplir le tambour qu'à environ un quart de vêtements en laine.

Même à la main, lavage en douceur recommandé

Là aussi, ne pas dépasser 30 °C. Laisser tremper a pour effet de faire gonfler inutilement les fibres. Ne jamais malaxer voire essorer la laine car toute pression plus que modérée après le rinçage pourrait endommager les fibres.

Employer une lessive respectueuse des fibres

La lessive universelle ou la lessive couleur ne sont pas idéales compte tenu de la fragilité des laines. Il existe des produits liquides spéciaux pour laine et textiles délicats qui préviennent la décoloration tout en protégeant la matière.

Faire sécher couché

La fragile laine rétrécit rapidement au sèche-linge. Par conséquent, faire sécher le linge en laine à l'air, en le posant de préférence sur une serviette absorbante.

L'entretien des vêtements en laine requiert prudence et délicatesse car les fibres de laine craignent les agressions mécaniques et les facteurs extérieurs comme les rayons UV. Mais traitée comme il se doit, une laine de qualité durera longtemps en vous procurant un confort particulièrement agréable.